La Bande au Sud : rando-vol du Sénépy

Samedi 28/09 une partie de la bande est allée faire un tour au Sud de la Chartreuse, rencontrer les belles vaches (aux deux sens du terme) du Sénépy !

Il faut savoir que le Sénépy est le plus grand Alpage d’Europe, dit Lolo ! De quoi décoller wagaté à gogo !

Vraiment des belles bouilles, tranquilles sur leur colline…

A peine perturbées par les seuls 5 marcheurs que nous étions au total au sommet.

Le face à face avec la tête de ligne du troupeau s’est bien passé, les trois de la bande se sont écartés à l’Ouest pour trouver un endroit propice au décollage…

On établi alors des possibilités de plan de vol, avec des plans sur la comète comme aller traverser des passerelles himalayennes…?!

Les 3 exportés de la bande (désolée, la photo veut s’insérer à l’envers > retournez l’ordi sinon 🙂 )

La vue est plutôt sympa…sur le Vercors et le lac de Monteynard, sur lequel sortent les premiers kites surf pendant que nous nous installons.

Vidéos trop lourdes pour la publication, mais ce fut le test du premier décollage de la Spantik 2 verte écolo de Lolo !

Et il a fallu lutter contre les dusts qui se sont invités au décollage, et qui n’étaient perceptibles que par leur sifflement dans les moments de calme, et leur trace ronde au sol d’herbe qui remue !…

Un déco sans doute un peu sous le vent des ondulations de relief de l’alpage…

Posés sur le plateau car la brise était déjà bien forte à la plage, ce qui ne nous a pas empêchés d’aller y boire l’apéro ensuite 🙂 !

 

 

Nouvelle du front

Petite visite à Adeline couchée depuis 7 semaines !

Et bien c’était le grand jour pour elle, position assise, et roulez jeunesse dans les couloirs 🙂

Le selfie s’impose avec deux jeunes hommes (un peu inquiétants tout de même)

En tout cas notre souriante amie ne perd pas le sourire, parle beaucoup de voile et de parapente, bien évidement.

Pleins de projets en tête et une « transat » en vue.

Bon, ben après ces émotions, la cuite s’impose

Une belle réussite face à l’adversité

C’est dans la poche

Profitant des mésaventures d’Adeline F. avant son examen biplace, et face à la pression menée par les garçons

qui ont probablement eu leur brevet dans un paquet Bonux pour décoller avec les écarteurs comme ça :

Adeline V. passe son examen biplace dans le Vercors.
Décollage en attente à Méaudre. La pression monte en même temps que la mer de nuages.

Adeline a réussie brillamment (c’est ce qu’elle dit), son examen biplace dans le Vercors.

Bravo !