La neige peut tomber maintenant

Le but

Ouvrir impérativement le sentier de randonnée à ski au Planolet. Sinon on peut pas passer et on peut pas monter, c’est comme ça !

L’équipe

Dans toute société qui fonctionne, il faut des entrepreneurs (moi) et des exécutants (Obélix par exemple)

Obélix et son fidèle chien, Idéfix
Obélix et son fidèle chien, Idéfix

Le chantier

Obélix tout guilleret arrive au pied d’un arbre qui nous barre le chemin. Non, non, non … décidément ça ne passera pas. Il faut couper l’arbre.

La mise en oeuvre

Insérer la scie (a) dans la fente (b) et prendre un air dégagé (c)

Réception des travaux

Comme tout bon entrepreneur, Obélix a salopé le travail et coupé l’arbre trop court. Pas assez large pour Frede en cloque.

Le chemin est « encore » bloqué, il va falloir relancer le chantier.

Allez du nerf que diantre !

Pendant que je sirote ma troisième bière sans alcool, Obélix montre des signes de faiblesse qu’il n’aurait jamais eu s’il avait travaillé correctement dès le début !

et Idéfix hurle à la mort, ne supportant pas que l’on coupe des arbres

Achèvement des travaux

Ha ben quand même…

Épilogue

Tout est bien qui finit bien, je ne me suis pas fait mal au dos.

La neige peut maintenant tomber au Planolet, la montée est dégagée pour nos sorties à ski.

Guest-star

Vous aurez reconnu Balou dans le rôle d’Idéfix.

Le monsieur en bleu, je sais pas qui c’est, il m’a suivi avec un menhir dans le dos depuis le parking 😀

2 réflexions sur « La neige peut tomber maintenant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *