En deux ans, on a volé tous les jours !

31 décembre 2021

Alors que la pandémie fait rage dans les basses couches, la Bande de Bande a encore pris la tangente.

Direction l’épine, la CTR3 n’a qu’à bien se tenir !

Reynald et David se font remarquer, ils n’ont pas leurs masques. C’est donc à pied qu’ils iront là-haut.

Les « bien-pensants » de l’équipe (Yann, Clément, Seb et Nico) seront autorisés à covoiturer.

Le vol de Seb :

Les chaussures de Seb :

Remise de coincoin chez Reynald le soir.

Yann préfère les arbres que l’herbe, mais pas de Bobo fin novembre. Seb lui refile la Bête.

1 janvier 2022

Seb va voler à Veyrel avec ses chaussures

Pour les autres, après une nuit mouvementée, direction le Petit-Som.
Le chalenge est lancé, dessiner 2022 dans les airs (réservé aux pilotes expérimentés)

Reynald, n’ayant aucune conscience du prix d’une pellicule s’agite sur les photos (Pfff). Le sommet est proche et les vaillants n’ont cure de la difficulté.

Encore un petit effort et c’est la béatitude près de la Sainte Croix.

Une dernière prière avant le grand saut

Malgré le décret du préfet de fermer tous les lieux publics, la Bande de Bande privatisera le parking pour poser en toute tranquillité.

Atterrissage parfait pour David
Résultat du concours

Manu, malgré son écriture en pattes de mouches

S’en sort bien mieux que Nico qui écrit encore en bâton !

Pour amortir le forfait, on court ensuite à l’épine. Reynald qui n’a toujours pas de masque descendra la voiture.
Une maitrise parfaite pour les uns,

du tricotage pour les autres

Epilogue

En deux ans on a volé tous les jours,
mais on a aussi picolé tous les jours …

 

2 réflexions sur « En deux ans, on a volé tous les jours ! »

    1. Moi je crois que le chef a voulu écrire son niveau du moment… Z..E..R… ensuite c’est flou… mais qu’a t’il bien voulu dire???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.